Pro Patria s’engage:

pour la conservation, l’entretien et l’avenir de
notre patrimoine culturel

pour des projets et organismes de promotion
de la vie culturelle

L'encouragement des projets

Pro Patria renouvelle chaque année la finalité de sa collecte. Par un choix thématique toujours nouveau sur le plan culturel, elle fait appel à la solidarité tout en collant à l’actualité. Pro Patria est le garant d’un examen adéquat et approprié de tous les projets et investit les dons qui lui sont confiés uniquement là où l’utilisation des ressources liées au but fixé est assurée et pour lesquels il existe une recommandation des corps de métier et des experts concernés. Découvrez ici quelques projets représentatifs que Pro Patria a soutenus récemment.

Traditions vivantes au cœur des parcs suisses

Toit de bardeaux dans le Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut. © joyauxapartager.ch
Cueillette de plantes sauvages dans le Parc du Jura argovien. © joyauxapartager.ch
Tourneur dans le Parc naturel régional Gantrisch. © Réseau des parcs suisses
Toit de bardeaux dans le Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut. © joyauxapartager.ch
Cueillette de plantes sauvages dans le Parc du Jura argovien. © joyauxapartager.ch
Tourneur dans le Parc naturel régional Gantrisch. © Réseau des parcs suisses

Le projet «Regards croisés sur nos traditions vivantes» a pour objectif de soutenir les parcs suisses et les institutions locales dans le cadre du développement de l’offre visant à revaloriser et faire connaître leurs traditions vivantes, et ce, dans une approche innovante et durable. Habitants et visiteurs sont ainsi sensibilisés à la diversité des traditions vivantes et prennent conscience de leur rôle prépondérant en matière de cohésion sociale et d’identité régionale.

La mode du Cirque Knie. 100 ans de costumes au Musée du textile

La mode du Cirque Knie – 100 ans de costumes au Musée du textile. Photo: Maurus Hofer
Costumes de cirque historiques de la première moitié du XXe siècle. Photo: Maurus Hofer
Enseigne lumineuse du Cirque Knie. Photo: Maurus Hofer
La mode du Cirque Knie – 100 ans de costumes au Musée du textile. Photo: Maurus Hofer
Costumes de cirque historiques de la première moitié du XXe siècle. Photo: Maurus Hofer
Enseigne lumineuse du Cirque Knie. Photo: Maurus Hofer

Acrobates aux vertigineuses figures, impressionnants numéros de dressage ou pitreries de clowns: les costumes fantaisistes des artistes contribuent à la magie d’une représentation qui cristallise toute la poésie d’un spectacle. L’exposition «La mode du Cirque Knie» présente des costumes du début du XXe siècle jusqu’à nos jours. Les somptueuses tenues de la famille Knie – qu’elles aient marqué la mode ou servi au travail – passent en revue 100 ans d’histoire et de culture du cirque.

Bateau à vapeur Belle Époque «Rhône»

Le vapeur «Rhône» (1927) en route pour Vevey et Montreux. Photo: B. Francey.
L’ «Italie» (1908) prêt pour sa première course d’essai après rénovation générale. © CGN.
Le salon du bateau «La Suisse» pendant sa restauration. Photo: Jacques Strässle.
Le salon du bateau-amiral de la CGN, le vapeur «La Suisse» (1910), avec sa lustrerie d’origine reconstituée. Photo: Jean Vernet.
Les unités de la flotte Belle Epoque se présentent ensemble une fois par année lors de la traditionnelle Parade navale. Photo: Bertrand Francey.
Le vapeur «Rhône» (1927) en route pour Vevey et Montreux. Photo: B. Francey.
L’ «Italie» (1908) prêt pour sa première course d’essai après rénovation générale. © CGN.
Le salon du bateau «La Suisse» pendant sa restauration. Photo: Jacques Strässle.
Le salon du bateau-amiral de la CGN, le vapeur «La Suisse» (1910), avec sa lustrerie d’origine reconstituée. Photo: Jean Vernet.
Les unités de la flotte Belle Epoque se présentent ensemble une fois par année lors de la traditionnelle Parade navale. Photo: Bertrand Francey.

Les huit bateaux à vapeur de la flotte historique Belle Époque de la Compagnie Générale de Navigation sur le Lac Léman (CGN) – la plus importante au monde – ont été construits par Sulzer Frères à Winterthour. Le plus ancien date de 1904. La flotte a été classée monument historique en 2011. Le «Rhône», de 1927, est maintenant le dernier-né des huit bateaux à faire l’objet d’une rénovation complète. L’Association des amis des bateaux à vapeur du Léman (ABVL) remercie chaleureusement la Fondation Pro Patria pour son soutien.

Château de Montmirail

Château de Montmirail (NE): construit en 1618, rénové en 2018. Photo: Geni Steiner
Château de Montmirail (NE): assainissement et renforcement des combles asymétriques. Photo: Don Camillo
Château de Montmirail (NE): le grand salon rénové. Photo: Geni Steiner
Château de Montmirail (NE): construit en 1618, rénové en 2018. Photo: Geni Steiner
Château de Montmirail (NE): assainissement et renforcement des combles asymétriques. Photo: Don Camillo
Château de Montmirail (NE): le grand salon rénové. Photo: Geni Steiner

Le bailli de Thielle a édifié le château de Montmirail en 1618. Les propriétaires suivants sont parvenus à se faire aux modifications, transformations et à la recherche de sens et de spiritualité vécus au fil du temps, et à assurer ainsi la pérennité du château, changements d’affectation à la clé. Depuis 1988, la communauté réformée Don Camillo gère le domaine et y reçoit des hôtes. En 2017-2018, le château a été rénové en étroite collaboration avec le service cantonal de la conservation des biens culturels. L’Inventaire fédéral des sites construits à protéger (ISOS) recense Montmirail avec le critère de qualification le plus élevé. www.montmirail.ch

Soutenir maintenant Pro Patria.

Par l’achat de timbres-poste ou d’insignes, ou via un don.

Plus de 2500 projets en 20 ans

Depuis la fin du dernier millénaire, la Fondation a soutenu plus de 2500 projets de diverses natures dans toute la Suisse. De la grange en bois à la cathédrale. Elle a ainsi pu mettre à disposition plus de 50 millions de francs suisses. Et ce, grâce à la solidarité et à la générosité de la population. Elle a de ce fait grandement contribué à faire vivre le patrimoine culturel suisse.