balken_stiftung

Soutiens de la première heure : le Conseil fédéral et la Poste.

Le Conseil fédéral reconnut d’emblée la signification patriotique et l’intérêt public que représenterait le Don pour la Fête nationale. De toutes ses forces, il soutint les fondateurs, en aplanissant pour eux le chemin d’accès à la Poste. Le 17 avril 1909, les initiateurs motivèrent leur demande à la direction générale de la Poste suisse de la façon suivante: «Le 1er Août est bien sûr marqué par de beaux discours, de grands feux et des feux d’artifice, mais menace de perdre tout relief.» Ils proposèrent donc de vendre à cette occasion des cartes postales créées par des artistes suisses de renom, préaffranchies avec une surtaxe destinée à l’aide sociale. Le produit net devait toujours être destiné à une institution d’utilité publique. Le 10 mai 1909 déjà, la Direction générale de la Poste donna son accord. L’Assemblée constitutive du Comité de la Fête nationale se tint à Berne le 16 décembre 1909. Il s’agissait dès lors de réaliser les cartes de la Fête nationale et de régler leur commercialisation par la Poste. Le 4 février 1910, le contrat entre cette dernière et le Comité de la Fête nationale était scellé. Quelques jours plus tard, le 18 février 1910, intervenait l’inscription au registre du commerce. Le Dr Johann Friedrich Schmid, le futur directeur de l’Office fédéral de la Santé, devint le premier président et le resta jusqu’en 1916. Quant à Albert Schuster, le Spiritus Rector du Don pour la Fête nationale, il se contenta, en toute modestie, du rôle de secrétaire.